Avis de lecteurs

Publié le par Les Oiseaux de Papier

Couv-Coeurs-de-Breizh.jpgDe beaux retours sur le livre Coeurs de Breizh nous ont fait chaud au coeur en ce début d'année... Nous vous les faisons donc partager. Merci aux auteurs de ces témoignages !
Si vous aussi voulez nous laisser des commentaires et témoignages, nous serons très heureux de les lire et de les publier.

Ce fut un immense plaisir que de lire, de dévorer même ce livre.Que de points communs dans nos histoires de vies…
Né à Tréguier en 1959, j’ai grandi et poursuivi mes études à Guingamp. Mes parents étaient petits agriculteurs… et vivaient également dans un "penti". Puis études agricoles (comme Sylvain) à Rennes… Début de carrière professionnelle dans le Finistère, et puis à l’âge de 24 ans, "émigration" pour raisons professionnelles et personnelles dans le Périgord, à Bergerac précisément. Mes enfants y sont nés, y ont grandi. Aujourd’hui, j habite près d’Agen... Mais mes racines restent profondément bretonnes...
Je retourne dans le Trégor aussi souvent que possible… une "cure de celtitude" est indispensable à mon équilibre… L’atmosphère marine, le sentier des douaniers, le stade de Roudourou, les falaises de Plouha, les festivals musicaux de l’été...
Merci à Sylvain d’avoir su retracer l’histoire peu connue de l’émigration de 1921... Livre passionnant, riche, émouvant...
A lire et à relire!

 Le Goas Jean-Yves

 

Quel plaisir ! Je viens de terminer ce livre qui est un véritable retour vers le passé d'un grand nombre de Bretons. Par cet ouvrage, j'ai imaginé la vie de mes ancêtres sur les mêmes terres d'origine de Sylvain Le Bail, à savoir Mélionnec, près de Rostrenen; je veux croire que nos aïeux se sont croisés les jours de marché ou de foire, comme nous peut-être sur un marché du Sud-Ouest (j'habite Bordeaux). Bon vent et que l'âme des Bretons ne s'éteigne jamais !

 Didier Serbon

 

Pour découvrir d'autres avis, rendez-vous dans la rubrique Avis des lecteurs.

Commenter cet article

leroy michel 14/10/2010 22:36


bonjour je remarque une chose en lisant coeurs de breizh que l acte de naissance n est pas redige comme dans les cotes du nord puisqu il note la date et rajoute " le jour d hier"( je ne suis qu a
la page 24)veuillez m excuser pour cette petite remarque mais je suis remontè jusqu a 1878 pour le d c d un grand pere dcd PAULE 22 meçi MER9I